L'informatique est-elle un frein à l'innovation ?

Cette question paraît étonnante. Et bien pas tant que ça ! Imaginez cette situation :

Vous êtes informaticien et vous prenez tranquillement au bureau votre café matinal, quand un utilisateur débarque pour vous raconter qu'il a une superbe idée de développement pour l'entreprise mais que cette idée a besoin de moyens informatiques pour qu'elle fonctionne.

Vous lui répondez qu'il n'y a pas de problème mais qu'il doit faire un cahier des charges et qu' après l'étude du dossier par la DSI (estimation des coûts), il devra justifier les dépenses en fonction des gains attendus. Puis une fois que la demande aura suivi tout le processus de validation, la DSI commencera éventuellement à travailler sur ce dossier car pour le moment, elle a d'autres dossiers en cours.

L'utilisateur très enthousiaste au départ commence à changer d'attitude et à revenir progressivement sur terre. Pour enfin vous répondre : « Eh bien, je ne suis plus certain de la pertinence de cette idée ».

Nous pourrions citer d'autres exemples faisant référence à d'autres processus de la chaîne de valeurs des services informatiques (de la demande à la mise à disposition des outils) mais le constat serait le même. En fait, ce n'est pas l'informatique en soit qui est un frein à l'innovation mais la manière dont nous organisons l'informatique pour produire éventuellement des services innovants qui l'est.

Nous pouvons aussi comparer l'informatique que nous utilisons au quotidien dans notre sphère privée et celle de l'entreprise. La première est plutôt conviviale et agréable, la deuxième est plutôt archaïque et rigide. L'innovation se crée plus volontiers dans un environnement convivial.

La question à se poser est : Comment sont organisées les entreprises qui sont innovantes avec l'informatique ? SalesForce, Google, Wikipedia, ING Direct, etc

Je n'ai pas de réponse à vous donner mais je pense que ces sociétés la connaissent...

"Les règlements sont faits pour les soldats et non pour les guerriers ; la bataille se rit du code, elle en exige un nouveau, innové par elle et pour elle et disparaît dès qu'elle est terminée." Napoléon Bonaparte

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget