Les « Best Practices » sont-elles "la bonne pratique" ?


En informatique, les « best practices » sont un ensemble cohérent de descriptions de processus permettant d’'assurer des services de qualité vis-à-vis des utilisateurs du système d'’information.

Vu comme cela, nous pouvons dire en effet qu'’il serait dommage de ne pas les appliquer. Elles permettent de normaliser et de rationaliser des processus pour obtenir un même niveau de qualité quelle que soit la demande.

En revanche, pouvons-nous les appliquer dans tous les sociétés quel que soit le contexte ?
Pour ma part, je ne suis pas certain car leur mise en place demande un investissement important sans garantie de résultat. Chaque entreprise a sa propre culture et il est possible que la "greffe" ne prenne pas.
Pour des structures de taille moyenne ou petite, ces bonnes pratiques peuvent rajouter des lourdeurs et une moindre réactivité pour les utilisateurs. Le service rendu sera certainement de qualité mais l'’utilisateur sera peut-être mécontent du service rendu en raison de délais trop longs.
Elles ont été établies pour répondre de manière générale à la problématique de gestion des systèmes d’'information. De ce fait et à mon sens, il faut les prendre pour ce qu’elles sont  et il faut les connaître et les appliquer (ou non) en fonction de votre contexte particulier.

L'’utilisation de ces bonnes pratiques ne doit pas nous obliger à ne pas réfléchir à d’'autres solutions plus adaptées.

Il ne faut pas également oublier que les sociétés de service ont tout intérêt à promouvoir ces bonnes pratiques pour offrir par la suite d’'autres services comme l'’infogérance, par exemple.
Plus les processus informatiques seront standardisés, plus ils seront faciles à externaliser.



Les entreprises doivent être de plus en plus réactives face à leur marché et doivent se différencier de leur concurrence pour survivre. L'’application des bonnes pratiques ne doit pas diminuer ou supprimer l’'agilité du SI.

Alors, les bonnes pratiques, oui mais en bonne intelligence.

"Personne n'est inutile en ce monde lorsque nous allégeons le fardeau de quelqu'un d'autre." Charles Dickens

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget