Les bons développeurs sont-ils paresseux ?


Selon Larry Wall le concepteur du langage Perl, l’une des principales qualités du programmeur est la paresse (les deux autres sont l’impatience et l’orgueil).

« Je le savais ! Quand je les vois dans leur bureau, il ne pouvait pas en être autrement. »

Et bien, pas du tout, même si certains développeurs semblent nonchalants. Les développeurs ne sont pas fainéants mais paresseux.
En effet, il faut en revenir à la défiition classique de la paresse. Larry Wall définit la paresse comme la qualité qui vous pousse à faire de grands efforts pour réduire le total de vos dépenses d'énergie. C'est elle qui vous fait écrire des programmes qui font gagner du temps sans effort et que d'autres trouveront utiles, et c'est elle qui vous pousse à documenter ce que vous avez fait pour ne pas avoir à répondre à plein de questions.

En revanche, le fainéant aura tendance à éviter toute activité, à refuser tout effort.

Dans ce nouveau sens de la paresse, nous devrions tous tendre vers cette qualité. Nous devrions réfléchir sans cesse à "comment nous pourrions réduire le total des dépenses d’énergie". En d’autres termes, réfléchir pour travailler plus intelligemment à réaliser nos objectifs ou nos tâches ? 


"Le succès est inversement proportionnel à la somme de travail investi pour l'obtenir." Fred Grazton

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget