Des entreprises d’un genre nouveau – Livre


Quelques patrons d’entreprises, exaspérés par le fonctionnement classique des sociétés, ont développés des entreprises d’un genre nouveau : des entreprises libérées. Le fonctionnement classique des sociétés repose en grande partie sur des principes obsolètes qui, pour ces nouveaux patrons, ne sont plus adaptés au contexte et au développement des entreprises. 

Ces principes obsolètes sont :
- les contrôles : la méfiance des patrons vis-à-vis des salariés
- la motivation du personnel sur le principe de la carotte et du bâton
- le manque d’autonomie des salariés avec le développement des procédures
- le développement de la rationalisation au lieu de la croissance

Ces dirigeants ont inversé ces principes pour créer ou pour amener leur entreprise à employer une gestion plus humaine. Ils sont passés d’un fonctionnement du « Comment » à un fonctionnement du « Pourquoi » en donnant du sens et une ambition à leur équipe. Le fonctionnement du « Comment », c’est dire à ses collaborateurs comment ils doivent faire leur travail en partant "du haut vers le bas" de la hiérarchie. Les personnes qui font le travail au quotidien savent ce qu’il faut faire et comment améliorer les choses mais faut-il encore penser à le leur demander.

Dans ces sociétés, les salariés sont écoutés au lieu qu'on leur dise quoi faire. Ils sont traités avec équité et en tant qu'adulte responsable. L’esprit d’initiative et « d’entrepreneur » est développé pour que chacun retrouve du plaisir au travail.

Pour en savoir plus ces entreprises (Favi, Harley Davidson, IDEO, WL Gore and Associates, GSI, etc) et sur leurs pratiques révolutionnaires, je vous conseille de lire le livre « Liberté & Cie » de Brian M. Carney et Isaac Gets. Ce livre est passionnant grâce aux anecdotes qu'il recèle et agréable à lire. 



Sur le même sujet, vous pouvez également lire : "Les employés d’abord, les clients ensuite – comment renverser les règles du management" de Vineet Nayar



« Le bon principe est celui qui, en supprimant les contraintes et les exclusions, permet que chaque existant puisse s’épanouir à son gré. » François Julien

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget