Personnaliser ses propos


La rentrée est souvent l’occasion de réunir ses troupes pour repréciser les objectifs, la stratégie de l’entreprise et de son service. Malheureusement, nous manquons souvent d’inspiration et nos discours restent banals, sans caractère. Pour vous aider à être plus créatif, vous pouvez vous inspirer de votre vie personnelle qui regorge d’anecdotes pouvant servir à personnaliser vos propos.

Prenons l’exemple d’une réunion où je souhaite montrer l’intérêt du travail d’équipe. Je pourrais introduire cette réunion par cette présentation :

Avant de commercer notre réunion, j’aimerais vous raconter comment mes enfants ont décrit mon travail à leurs professeurs ou à leur maitre, à la rentrée:
- Le premier a dit que j’étais directeur – c’est vrai mais cela ne veut rien dire,
- Le second a dit que j’étais informaticien – c’est mieux mais cela reste trop général,
- Le troisième a dit que je travaillais dans la distribution de médicaments - ce n’est pas faux mais il ne précise pas ma fonction.

Mes trois enfants ont chacun raison mais ils n’ont pas la bonne réponse. Ils ont chacun leur caractère et leur façon de voir les choses ce qui explique des réponses différentes. En revanche à trois, ils ont la bonne réponse car je suis directeur informatique dans une société de distribution de médicaments.

Nous sommes comme nos enfants. Nous sommes tous différents et avons des perceptions différentes des choses qui nous entourent. Nous avons rarement la bonne réponse individuellement mais ensemble nous l’avons sûrement.

Il suffit parfois de prendre un peu de recul et de d'ajouter une anecdote personnelle pour toucher ses collaborateurs.  

"Voir ce qui est sous votre nez exige une lutte de tous les instants." George Orwell

1 commentaire:

Fabrice Thomas a dit…

Pour ceux dont les enfants disent qu'ils travaillent dans une entreprise de fous.
Je vous propose la lecture de ce livre : "Je travaille dans une maison de fous" de Martin Wehrle (edition EYROLLES)

Présentation de l'éditeur :
Les entreprises ressemblent de plus en plus à des asiles d'aliénés: les réunions tournent au pugilat, les procédures enlèvent tout sens au travail, les décisions absurdes sont gravées dans le marbre... Soigneusement cachée derrière les beaux discours managériaux, l'hystérie quotidienne s'épanouit sous les néons des bureaux. Ce que vous allez lire est fou, complètement fou. Ces échos du monde du travail sont pour certains d'une telle bêtise qu'on en pleurerait, pour d'autres si absurdes qu'on ne peut s'empêcher d'en rire.
Pourtant, à chaque page, vous risquez de reconnaître... votre propre entreprise. De la petite manie à la catastrophe sanitaire, Martin Wehrle propose un panorama décapant du quotidien au bureau - et fournit les antidotes pour éviter de finir en camisole.

Une erreur est survenue dans ce gadget