A méditer …

Le psychologue Robert Rosenthal a fait l’expérience suivante : Il a pris un groupe de rats qu’il a séparé en deux de manière aléatoire. Il a également formé deux groupes d’étudiants : le premier devait s’occuper des rats dits « intelligents » (affirmation "gratuite") et le deuxième devait se consacrer aux autres rats dits « normaux ». Les deux équipes d’étudiants devaient apprendre aux rats à passer au travers d’un labyrinthe. Le premier groupe d’étudiant a obtenu des résultats supérieurs au deuxième. Les raisons de ce succès se sont le comportement et le traitement des étudiants vis-à-vis de leur groupe de rats. En effet, les étudiants du premier groupe ont apporté plus d’attention à leurs rats que leurs collègues. Les étudiants qui croyaient que leurs rats étaient normaux, ne les ont pas entourés d'autant d'affection.
Robert Rosenthal (né le 2 mars 1933, Allemagne), est un psychologue américain professeur à l’Université de Californie de Riverside. L’expérience décrite ci-dessus a permis à Robert Rosenthal de découvrir l’Effet Pygmalion qui est le rôle des attentes et préjugés des enseignants sur les résultats des élèves. Cet effet peut également convenir dans les rapports et les relations au travail.
Dans mon dernier article, je parlais des personnes odieuses au travail et leurs effets négatifs sur l’organisation. Celui-ci va dans le même sens mais sous un autre aspect, en privilégiant les bons comportements.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget